L’écheveau de la mémoire (1997)

de | 2 mai 2015

 

Christine Genin. L’écheveau de la mémoire. La Route des Flandres de Claude Simon. Paris : Champion, 1997. 204 p. (Unichamp ; 59)

Sur le site de l’éditeur

Quatrième de couverture :
La Route des Flandres repose sur une expérience autobiographique traumatisante : la guerre de 1939-1940 telle que Claude Simon l’a vécue. Toutefois, il ne s’agit pas seulement d’un récit autobiographique; le souvenir de cette expérience est travaillé par une écriture singulière ; il s’organise en un réseau analogique très dense qui déploie L’écheveau de la mémoire, pour reprendre le jeu de mots de Jérôme Lindon, l’éditeur de Simon.
Cet ouvrage se propose d’aider le lecteur à démêler cet écheveau, dont le complexité pourrait de prime abord le dérouter. En une approche à la fois textuelle et thématique, Christine Genin analyse les modalités narrative et syntaxique de La Route des Flandres, en éclaire la composition très élaborée, les multiples correspondances, le réseau de personnages et les références intertextuelles. Elle précise aussi les rapports entre l’écriture de Claude Simon et la mémoire, et tente de cerner sa conception de la réalité.