Archives par mot-clé : science-fiction

une créature faite de matière

Je suis né en 1961. La science-fiction me passionne depuis mon plus jeune âge, et j’ai lu la plupart de ses classiques durant ma jeunesse. J’ai étudié les mathématiques à l’université et un peu flirté avec la réalisation de films amateurs, mais j’étais vraiment un mauvais réalisateur. J’ai fini par travailler comme analyste programmeur durant… Lire la suite »

mutations

Pour changer d’air, saluons la publication par les éditions du Bélial d‘Axiomatique, un recueil de 18 nouvelles, dont dix inédites en France, de Greg Egan ; ce recueil sera suivi en mai 2007 d’un second, Luminous, puis en 2008 d’un troisième, sans équivalent en langue anglaise, réunissant ses textes les plus récents. Quatre des romans de… Lire la suite »

inverser l’analogie

Dans sa conférence « Androïde contre humain » (« Androïd and human », Vancouver, 1972), Philip K. Dick, immense écrivain de science-fiction, invite très judicieusement, sur cette question de l’homme-macine, à « inverser l’analogie » : plutôt que de se demander si un jour la vie artificielle va devenir humaine, pourquoi ne pas nous demander… Lire la suite »

lituraterre

(ce jeu de mot là est dans Littérature, 3, octobre 1971) Ça n’est pas pour me vanter mais j’ai un lecteur lacanien ! Je le remercie pour sa réaction rapide. Grâce à lui je peux préciser que la citation de Lacan est extraite de « Freud per sempre », un entretien de Jacques Lacan avec… Lire la suite »

totalement inhumaine

Jean-Michel Truong – psychologue et philosophe de formation, fondateur de Cognitech, première société européenne spécialisée en intelligence artificielle – a rencontré en 1999 un grand succès avec Le Successeur de Pierre (Denoël), un roman de science-fiction très stimulant dans lequel il mettait en récit des réflexions sur les mutations que vont entraîner l’intelligence artificielle. À… Lire la suite »

ayas de science-fiction

La possibilité pour l’homme d’être bientôt capable de créer des êtres doués d’une intelligence dite artificielle lui fait peur. La littérature (de science-fiction essentiellement, mais pas seulement) est peut-être le lieu où cette question est posée avec le plus de pertinence, car au lieu de s’en tenir à des généralités, les auteurs de fictions doivent… Lire la suite »