mélancolies. 2

de | 23 mars 2006

Le parcours historique très documenté de Jean Clair se terminait au 20e siècle et ne faisait qu’effleurer le 21e, mais c’était avec une oeuvre extrêmement marquante de l’australien Ron Mueck, une sculpture sans titre baptisée Gros homme (2000). Ce mélancolique hyperréaliste (ou plutôt trop réaliste pour l’être encore) posé dans le coin au fond nous touche car il montre – avec quelle évidence charnelle – comment la conscience, née de la matière, la dépasse, et comment le corps, parfois, nous semble enfermer l’esprit.

Catégorie : art